Doppelgängers, amour indicible, son inaudible : voilà comment l’historien énigmatique Gerard Van den Acker résumait son étude visionnaire sur Jan Van Eyck. Cette étude prometteuse et spectaculaire prit fin abruptement avec le décès prématuré de Van den Acker. Aujourd’hui, deux de ses amis fidèles, Björn Schmelzer et Graindelavoix, explorent sa vie et son mystérieux travail.

« Van Eyck Diagrams » est une séance musico-théâtrale et un salut d’honneur à un génie frénétique, mais aussi une reconstitution de l’œuvre de sa vie, resté inachevée. Le public assiste à l’ouverture des archives impénétrables de Van den Acker sur Van Eyck : sa série infinie de plans et d’esquisses, ses commentaires obsessionnels sur les détails les plus vagues et insignifiants et l’expression iconoclaste par Van Eyck du début et de la fin de l’art. Les entretiens nocturnes et les nombreuses heures taciturnes, sur fond de musique, dans le bureau de cet historien de l’art singulier sont revécues jusqu’à la fin funeste : la visite désespérée de Van den Acker sur la tombe de Hubert van Eyck à Gand. C’est non pas en images, mais dans un monde parallèle musical que l’univers de Van Eyck selon Van den Acker peut être recréé.

 

Coproduction du centre de musique De Bijloke et de KunstFestSpiele Herrenhausen.

  • Chanteurs/performers : Andrew Hallock, Albert Riera, Marius Peterson, Arnout Malfliet, Margarida Garcia, Björn Schmelzer
  • Concept/direction artistique : Björn Schmelzer
  • Dramaturgie/scénographie : Margarida Garcia
  • Électronique live : Lee Patterson
  • Lumière : Koen Broos
  • Son : Alex Fostier
  • Image : Bert Timmermans