Et si, au lieu de voir les œuvres de van Eyck, vous pouviez les entendre ? Et si ses œuvres n’étaient pas faites pour être regardées, mais plutôt pour former des diagrammes qui capturent le son ?

Van Eyck élève la vue à son sens le plus problématique : ce que vous pensez voir est en réalité le fantasme de votre ouïe. Les personnages représentés dans ses œuvres ne peuvent voir, mais peuvent indéniablement entendre, comme si Van Eyck était parvenu à transformer le caractère invisible des bruits et des sons en apparitions trompeuses.

Le directeur artistique de GRAINDELAVOIX Björn Schmelzer et quatre de ses chanteurs, ainsi que les virtuoses du son et de la lumière Koen Broos, Margarida Garcia et Alex Fostier, explorent la dimension interne inaudible du maître flamand révolutionnaire.