Cette présentation de collection montre une sélection d’œuvres de De Crayer et souligne le lien étroit qui l’unit à Gand.

Né à Anvers en 1584, Gaspar de Crayer grandit dans un univers artistique marqué par le trio Pierre Paul Rubens, Jacques Jordaens et Anthony van Dyck. Mais il n’est pas un imitateur servile de ces maîtres. Il se forge une réputation grâce à son talent de portraitiste et de peintre de grandes scènes religieuses et son sens de la composition, et jusqu’au xxe siècle il sera souvent considéré comme un des grands peintres baroques au même titre que Rubens et Van Dyck.

Dès le début de sa carrière, il reçoit des commandes de Gand. Ses œuvres y trouvent leur place dans des églises, des couvents et à l’hôtel de ville. Après la Révolution française, plusieurs d’entre elles sont intégrées dans la collection de ce qui allait devenir le MSK. Des De Crayer continuent aussi d’orner aujourd’hui encore les murs de l’église Saint-Jacques, de la cathédrale Saint-Bavon, de l’église Saint-Pierre et de l’hôtel de ville.