Ces dernières années, le Musée des Beaux-Arts (MSK) de Gand a reçu plusieurs donations importantes d’œuvres de Gustave Van de Woestyne (1881-1947). Celles-ci viennent renforcer de façon remarquable l’impressionnante collection du musée autour de l’artiste gantois. Cet été, le Musée des Beaux-Arts réunit toutes les œuvres de Van de Woestyne en sa possession pour une présentation unique de sa collection : des dessins et études préliminaires aux peintures et illustrations de livre.

L’artiste Gustave Van de Woestyne est associé au musée gantois depuis des décennies.  Après 2000, son œuvre graphique a fait l’objet d’une attention particulière, avec l’achat notamment de dessins préparatoires destinés à illustrer le livre Reinaert De Vos de Stijn Streuvels, une traduction en néerlandais moderne d’un ouvrage datant du Moyen Âge, ainsi que du portrait le plus connu que Gustave avait fait de son frère, le poète-écrivain-critique Karel van de Woestijne (1910).

Grâce aux donations des années précédentes, le musée peut présenter un panorama encore plus vaste de l’œuvre de l’artiste, en illustrant même la première phase de sa carrière. Ainsi, le musée est récemment entré en possession du premier autoportrait connu de Van de Woestyne, réalisé aux alentours de 1899-1900 alors qu’il étudiait encore à l’Académie royale des beaux-arts de Gand (ou venait juste de la quitter).