Quand l’Agneau Mystique revint enfin à la Cathédrale Saint-Bavon après la Seconde Guerre mondiale, l’événement fut célébré par un concert Te Deum. Aujourd’hui, 75 ans plus tard, l’histoire se répète puisqu’après une longue campagne de restauration, l’Agneau Mystique revient dans toute sa splendeur.

Pour l’occasion, 2 chœurs flamands, le chœur d'hommes Cibus Spiritualis Ertvelde et le chœur mixte Cum Splendore vzw Gent, s’unissent au chœur et à l’orchestre Greater San Diego Music Coterie des États-Unis. Ils vont chanter un Te Deum comme en 1945, quand le retable est revenu à la Cathédrale Saint-Bavon. Outre le « Te Deum » (1992) de Chan Wing-Wah, les chœurs interpréteront également la « Missa de Nossa Senhora da Conceição » (1810) de José Mauricio Nunes Garcia, deux œuvres chantées pour la première fois en Flandre. Le concert aura lieu à l’église Saint-Paul.