12°C / 54°F

Light rain showers

Chercher

«Whale spotting» dans la Cathédrale Saint-Bavon

7 oct 2017Whale spotting

À partir du 7 octobre, il n’y aura pas que les somptueux vitraux qui vous feront ouvrir grand les yeux dans la Cathédrale Saint-Bavon. Pendant six mois, vous pourrez y admirer le squelette d’un rorqual, suspendu dans la cathédrale. «Whale spotting» s’inscrit dans le cadre de l’expo «Out of the Box» organisée à l’occasion du 200e anniversaire de l’Université de Gand.

En 2015, un jeune rorqual est venu s’échouer sur le bulbe d’un navire brésilien, dans le port de Gand. La jeune bête de près de 12 mètres de long était morte en mer et a été remorquée sur terre par les pompiers. Le squelette de l’animal, baptisé «Leo», a été confié à l’Université de Gand.

Aujourd’hui, Leo peut être admiré dans la Cathédrale Saint-Bavon. L’endroit n’a pas été choisi par hasard. La baleine fait écho à une histoire de l’Ancien Testament et, au Moyen-Âge, une baleine échouée augurait de sombres présages. Leo a donc un lien avec la foi et la religion.

Out of the box

«Whale spotting» s’inscrit dans le cadre de l’expo «Out of the Box». L’Université de Gand fête ses 200 ans d’existence et expose la collection du Musée de l’Université de Gand en différents lieux de la ville. Du 7/10/2017 au 28/03/2018, des objets scientifiques dialogueront avec leur nouvel environnement dans la Cathédrale Saint-Bavon, l’Abbaye Saint-Pierre, le Musée Dr. Guislain et le Design museum Gent.

Le poète Peter Verhelst est co-curateur de «Whale spotting». L’exposition gratuite est accessible pendant les heures d’ouverture de la Cathédrale Saint-Bavon.

Whale spotting