19°C / 66°F

Partly cloudy

Chercher

Excellent rapport pour le secteur hôtelier de la ville de Gand

13 juil 2017Het hotelrapport 2016

Selon le Rapport hôtelier des villes d’art flamandes 2016, présenté le 29 juin 2017, les hôtels gantois se portent à merveille. Le taux d’occupation des chambres y est plus élevé que partout ailleurs, le taux d’emploi dans le secteur est en hausse et la croissance durable devrait se poursuivre. Ce rapport est une initiative des associations hôtelières de 5 villes d’art, à savoir Anvers, Bruges, Gand, Louvain et Malines, avec le soutien des services touristiques de ces villes. Gand en 4 réussites :

1. Facile à trouver & à réserver

En 2016, la ville comptait 36 hôtels agréés proposant ensemble 1 988 chambres. De toutes les villes d’art, Gand arrive en tête en termes de nombre de réservations. Il est clair que de plus en plus de touristes souhaitent séjourner dans la ville d’Arteveld et y parviennent aisément. Le mois dernier encore, le magazine de voyage américain Condé Nast Traveler a estimé que Gand était « sensationnelle pour un citytrip européen réussi en 2017 ».
Les hôtels gantois se distinguent également en termes de chiffre d’affaires. Le marché hôtelier de la ville continue d’occuper en Belgique une position forte dans le contexte social et touristique actuel.

2. Les touristes optent pour une expérience intégrale

Près de la moitié des nuitées concernent des touristes individuels, une proportion plus élevée que dans les autres villes. Ils choisissent Gand pour y vivre une expérience intégrale. L’offre culturelle diversifiée, les musées, les boutiques et les nombreux restaurants attirent les foules. On y prend le pouls de la ville !

3. Plus de travailleurs dans le secteur hôtelier

Ensemble, les hôtels gantois créent près de 600 temps pleins. C’est à Gand que le nombre d’emplois par chambre d’hôtel est le plus élevé. Les hôtels sont donc de bons employeurs et des entreprises clés pour la ville.

4. La croissance durable

La marge de croissance est encore grande. Gand peut encore accueillir des hôtels originaux en centre-ville ou des chambres supplémentaires en périphérie. La ville stimule un secteur hôtelier sain, à la croissance stable. C’est là un ingrédient indispensable pour une destination touristique internationale et attrayante.

Les hôtels gantois ont accueilli ces chiffres positifs avec beaucoup d’enthousiasme. C’est la récompense de la qualité et du professionnalisme dont ils font preuve chaque jour pour offrir aux visiteurs une expérience hors du commun.

Tous les chiffres se trouvent dans le Rapport hôtelier des villes d'art flamandes. Ce document est uniquement disponible en néerlandais.

Het hotelrapport 2016