10°C / 50°F

Cloudy

Chercher

Le Musée des Beaux-Arts hérite de deux collections spéciales

20 oct 2017Valerius de Saedeleer, winterlandschap in Wales ca. 1914-1918

Depuis le 21 octobre, le Musée des Beaux-Arts vous permet d’admirer 25 peintures et sculptures rares, qui ont fait les beaux jours de collections privées ces 50 dernières années. Léguées au musée, ces œuvres bénéficient désormais de l’attention qu’elles méritent dans une nouvelle salle baptisée « Laethem-Saint-Martin et la région de la Lys ».

Cet automne, le MSK sort le grand jeu avec une foule de nouveautés. Outre la réinstallation de la collection permanente «De Bosch à Tuymans: une nouvelle histoire», le musée présente de nouvelles œuvres d’art. Ces œuvres ont été léguées au MSK et sont pour la première fois exposées au grand public.

L’héritage de Jozef et Fernand De Blieck comprend des peintures et sculptures rares, que l’on doit principalement à des artistes qui étaient actifs à Laethem-Saint-Martin et dans la région de la Lys. Une grande partie du legs provient de la collection de Joseph De Blieck (1866-1927), brasseur, homme politique libéral, mécène et collectionneur d’art alostois. L’amitié qui le liait à des artistes comme Valerius De Saedeleer et George Minne explique le grand nombre d’œuvres qu’il lègue. La collection comprend également des peintures d’Emile Claus, Albijn Van den Abeele et Gustave Van de Woestyne. Toutes représentent de précieuses acquisitions pour la collection du musée.

Les œuvres d’art ont passé ces 50 dernières années dans l’intimité de deux collections privées. Le MSK, qui possède déjà une belle tradition artistique de la région de la Lys, va pouvoir rendre à ces œuvres longtemps oubliées toute l’attention qu’elles méritent. Ce legs vient renforcer la collection d’œuvres datant de cette période du Musée des Beaux-Arts de Gand, mais aussi son statut de centre de connaissances de l’art belge vers 1900.

Valerius de Saedeleer, winterlandschap in Wales ca. 1914-1918