Ce musée expose le commun des mortels au 20e siècle dans l’ancien Kinderen van Alijnhospitaal. Cette maison de Dieu, la dernière de la ville, était un institut de bienfaisance où pauvres, malades et personnes âgées étaient pris en charge.

Pendant votre citytrip, échappez à la ville et suspendez le temps. Déambulez du début du 20e siècle aux années 80, en traversant les deux guerres mondiales. Chaque pièce a une histoire prenante à raconter : celle de notre mémoire collective.

Un quotidien tout sauf ordinaire

Traditions et rituels relèvent du passé comme du présent. La routine quotidienne et les événements spéciaux ponctuent le rythme de notre vie. Dans la Maison d’Alijn, venez découvrir pendant votre escapade à Gand les coutumes, traditions et rituels qui rappellent un plus ou moins lointain passé.

Faites un bond dans le temps et découvrez des témoignages variés : des toutes premières photos de bébé aux jeux de billes dans la cour de récréation, en passant par les premiers chagrins d’amour et la douceur des premières vacances d’été… La manière dont nous faisons face à ces émotions et à ces moments évolue avec le temps. Elle est à la fois personnelle et universelle. La collection du musée nous rappelle que la vie quotidienne est tout sauf ordinaire.

Remémorez-vous ces souvenirs collectifs dans le beau jardin intérieur, dans un café populaire tout aussi typique. Incontournable !

Alijn, l’endroit préféré des enfants !

Ce musée est une étape incontournable de tout citytrip à Gand en famille. Visitez la Maison d’Alijn avec vos (petits-)enfants et (re)découvrez ensemble comment la vie quotidienne a évolué. Fouillez dans la malle à vêtements, feuilletez ensemble les albums photo d’une autre époque, contemplez avec nostalgie vieux films et jouets d’antan … retombez vous aussi en enfance.