En 2020, le Musée des Beaux-Arts de Gand (MSK) rendra hommage à Jan van Eyck, à travers l’exposition « Van Eyck. Une révolution optique ». De par le monde, seule une vingtaine d’œuvres de l’artiste sont conservées. Tout à fait exceptionnellement, une grande partie de celles-ci feront le voyage jusqu’à Gand.

Les volets extérieurs restaurés de « L’Adoration de l’Agneau mystique » seront au cœur de l’exposition. Afin de mettre en valeur la révolution optique de Van Eyck, ses pièces seront de surcroît flanquées d’œuvres de ses contemporains les plus talentueux, originaires d’Allemagne, de France, d’Italie et d’Espagne. « Van Eyck. Une révolution optique » sera tout simplement une expérience unique à vivre au cours de l’année à thème Van Eyck en 2020.

The stupendous restoration of the altarpiece, and the magnificent exhibition nearby, confirm Van Eyck as a painting colossus. Get yourself to Ghent!
The Guardian

"Van Eyck. Une révolution optique" depuis votre salon

A cause des mesures corona, les portes de l'exposition "Van Eyck. Une révolution optique" sont malheureusement fermées, mais le Musée des Beaux-Arts amène le Maître flamand dans votre propre salon.

Grâce à une visite guidée virtuelle en direct, les amateurs d'art du monde entier ont désormais la possibilité de jouir gratuitement de la collection unique de chefs-d'œuvre de Jan Van Eyck. L'expert sur Van Eyck et le co-conservateur, Till-Holger Borchert, guide les téléspectateurs à travers cette visite guidée virtuelle unique. 

Video Url

Écoutez l'audioguide

Lors de la visite de l'exposition, vous pouvez également utiliser un audioguide complet. Le musée étant actuellement fermé, nous souhaitons également le rendre accessible en ligne. Écoutez l'histoire de Jan van Eyck et de son époque et obtenez plus d'informations sur toute une série d'œuvres de l'exposition. Chaque arrêt est également écrit entièrement en texte.

Entre cour et ville

Jan van Eyck Eyck (vers 1390-1441) fut peintre à la cour du duc de Bourgogne Philippe le Bon (1396-1467). Le duc et sa cour fastueuse s’entouraient des meilleurs artistes. À la même époque, les villes flamandes de Gand et de Bruges prospéraient grâce au commerce. Les riches marchands et hommes politiques prirent exemple sur le faste et la magnificence de la cour, devenant à leur tour amateurs de produits de luxe. Tel est l’environnement créatif, entre cour et ville, entre art et artisanat, dans lequel Jan van Eyck déploya son activité.

Le summum de l’art du bas Moyen Âge

Van Eyck surpassa ses contemporains, déclenchant une véritable révolution optique. Avec sa technique et son sens de l’observation hors pair, il éleva la peinture à l’huile vers des sommets jamais atteints et donna une orientation nouvelle à la peinture. Son chef-d’œuvre est « L’Adoration de l’Agneau mystique » (cathédrale Saint-Bavon, Gand), une commande de l’échevin gantois Joos Vijd, qu’il acheva en 1432 après la mort de son frère Hubert Van Eyck.

L’exposition est centrée sur la restauration des volets extérieurs de « L’Adoration de l’Agneau mystique », effectuée par l’Institut royal du Patrimoine artistique (IRPA) et démarrée en 2012 au MSK. Les visiteurs pourront en admirer le résultat spectaculaire en observant de tout près les volets extérieurs restaurés, en dialogue direct avec d’autres œuvres de Van Eyck. De quoi procéder à une réévaluation de son art et du contexte historique dans lequel il a vu le jour.

En dialogue avec les contemporains de Van Eyck

Pour que la révolution optique de Van Eyck soit clairement perceptible, ses tableaux seront présentés à côté d’œuvres de ses contemporains les plus talentueux originaires d’Allemagne, de France, d’Italie et d’Espagne. Eux aussi fréquentaient les plus hautes sphères et reçurent des commandes prestigieuses. L’exposition s’attarde sur les points de convergence et de divergence artistique.

« Van Eyck. Une révolution optique » détricote les mythes à propos de l’artiste et place sa technique, son œuvre et son influence dans une perspective nouvelle. L’exposition veut déclencher chez les visiteurs un sentiment d’admiration comparable à ce que les contemporains de Van Eyck ont dû éprouver en voyant pour la première fois ses œuvres : une expérience unique dans une vie.

Vous hésitez encore à découvrir le monde de Van Eyck? Nous vous donnons 7 raisons pour lesquelles vous ne devriez pas manquer l'exposition 'Van Eyck. Une révolution optique'.

Video Url