Les Floralies sont reportées à 2022 en raison du coronavirus. Du 4 au 9 mai 2021, lors des ‘Six jours verts’, vous pourrez participer à des initiatives en ligne et hors ligne telles que des ateliers, des conférences, un jeu de piste floral, ou visiter une exposition sur la naissance des Floralies.

2021: Six Jours Verts

Les Six jours verts sont un tout nouveau concept à l’épreuve du coronavirus, avec un mélange d’attractions florales et végétales en ligne et hors ligne.

La partie en ligne sera pilotée par les médias sociaux et une plateforme en ligne, où vous pourrez indiquer les sujets sur lesquels vous souhaitez un complément d’information. Sur le site web, vous trouverez des vidéos informatives ainsi que des modules téléchargeables.

Grâce à ce concept en ligne, vous n’avez plus aucune contrainte liée à des heures d’ouverture et découvrez chaque jour de nouvelles choses sur vos plantes favorites.

Floralies 2022

Les possibilités de créer des espaces verts dans les villes sont de plus en plus rares. Contrastant avec cet état de fait, les Floralies 2022 offriront pendant 10 jours un environnement dynamique, vert et florissant, réalisé par le secteur horticole local et international. Seront également proposés des ateliers, des pop-ups, des salles vertes et des salles conceptuelles. Les Floralies 2022 vous permettront de découvrir les nouvelles tendances ainsi que les dernières évolutions en matière de durabilité, de recherche et d’innovation.

Cette édition des Floralies aura pour thème: «Mon Paradis, un jardin du Monde».

Dans notre société moderne, les gens recherchent de plus en plus le silence et la tranquillité. Ils veulent pouvoir se retrouver, et sont en quête de leur paradis personnel. Ce paradis est différent pour chacun. Il peut s’agir d’une salle de séjour verte, d’un espace vert urbain, de parcs, de zones naturelles, ou du jardin de la maison.

L’édition 2020 des Floralies coïncidera avec l’année Van Eyck. L’Agneau mystique des frères Van Eyck et une illustration du jardin de l’évêque Triest constituent le point de départ et la source d’inspiration de «Mon Paradis, un jardin du Monde». L’exposition florale dresse un portrait de la migration de fleurs et de plantes. Elle s’intéresse aussi au passé et au présent de Gand, une ville qui, aujourd’hui encore, reste verte, vivable et malléable.

Suite des informations sous les images.