Dès début décembre, Gand semble secouer les premiers frimas de son pelage et commence à se préparer pour Noël et le Nouvel an. Le centre historique se mue lentement en paysage d’hiver, de la Sint-Baafsplein au St.-Veerleplein.

Sur le Marché de Noël, on flâne le long d’étals de snacks et boissons, de gadgets rigolos et d’objets authentiquement artisanaux. Une expérience qu’agrémente le parfum de la résine et du vin chaud. L’Emile Braunplein figure un tableau digne de Bruegel : des patineurs chaudement emmitouflés glissent les uns derrière les autres dans un décor médiéval.