Des bateaux sont amarrés ici depuis le 11e siècle. Comment pourrait-il en être autrement ? Tout comme la Lorelei, cette nymphe mythologique qui attirait les navigateurs par ses chants, la beauté du Graslei est envoûtante. Au pied des superbes façades qui se reflètent dans la Lys, touristes et Gantois viennent chercher un peu de détente. Assis sur le quai ou attablés à une terrasse.

L’incontournable Grasbrug

Lors de votre séjour à Gand, ne manquez surtout pas de traverser ce pont qui fait la fierté de tous les Gantois. Il se situe à deux pas du Korenmarkt. La traversée du Grasbrug est un plaisir pour les yeux ! Vous verrez des bateaux à quai, sur lesquels vous pourrez même embarquer ! Imprégnez-vous en toute quiétude de l’histoire de la ville.

Les façades du Graslei

Les maisons qui bordent la rivière dégagent un charme historique. Dans la Cooremetershuys, vous trouverez aujourd’hui des accessoires. Mais au Moyen Âge, le korenmeter attitré y comptait le blé à vendre. Observez attentivement la façade entièrement restaurée de la Maison de la corporation des Vrije Schippers. Ce bâtiment a fait l’objet d’investissements conséquents au fil des siècles, et ça se voit ! L’imposante façade et le pignon à gradins de cet ancien entrepôt à grains datent du 13e siècle.

Saveurs romantiques

L’ancien entrepôt – également appelé ‘t spijker – a désormais une toute nouvelle fonction. De quoi ravir les plus fins palais ! Pour un repas en toute simplicité, vous trouverez également des brasseries animées sur les Graslei et Korenlei. À moins que vous ne préfériez manger sur le pouce, assis sur les quais. Le summum du romantisme !

Apéritif sous le soleil printanier

Laissez-vous tenter par l’une des nombreuses terrasses. Qu’y a-t-il de plus agréable que de prendre l’apéritif au bord de l’eau ? Si le soleil brille, vous risquez même d’y passer la journée. Au pied des façades d’un autre temps, profitez des premières chaleurs du printemps et savourez un verre de vin blanc bien frais en refaisant le monde. Tentant, n’est-ce pas ?