Vous trouverez le cimetière sud à l'ombre de l'hôpital universitaire de Gand, non loin des voies ferrées, dans le quartier « Nieuw Gent ». Une variante de la devise limbourgeoise s'applique : pas le plus grand, mais le plus ancien !

Un caractère unique

Étonnamment, les Gantois modaux ne connaissent souvent pas assez ce cimetière, bien qu'il existe depuis la fin du 18e siècle. Dans ce quartier animé de Gand, derrière la gare Saint-Pierre, ce cimetière est une agréable zone verte. Le jardin des papillons est un endroit unique à ne pas manquer lors de votre promenade ! Le papillon est le symbole du dieu grec de la mort Thanatos et vous le trouverez sous toutes sortes de formes, comme sur les urnes en pierre. Vous pouvez certainement vous reposer sur un banc confortable entre les buissons à papillons.

Des pierres tombales avec une histoire

Tout comme le Campo Santo et le cimetière occidental, le cimetière sud abrite également un certain nombre de Gantois aux noms retentissants. Les citoyens « ordinaires » avec une histoire de vie particulière qui y reposent sont peut-être encore plus attirants. Vous y trouverez, par exemple, la tombe d'Hippolyte van Peene, le père spirituel de notre fierté flamande, le Lion de Flandre. Van Peene, médecin de formation, a trouvé sa passion dans le théâtre et en 1847, il a écrit le plus célèbre chant de bataille flamand avec le neveu de sa femme, Karel Miry. Contrairement à son Lion, van Peene a été dompté par une mauvaise crise cardiaque en 1864.