Vous cherchez un bistro ou un restaurant dans un cadre authentique ? Faites donc une halte au Korenmarkt. Si elle offre une incroyable richesse historique, cette place est aussi une immense terrasse. Vous y serez toujours les bienvenus pour une pinte fraîche ou un bon café. Paysage époustouflant garanti ! Laissez votre regard s’égarer parmi les superbes façades, et profitez de la ville.

Attraction

« Quand le soleil perce les nuages à l’arrivée du printemps, vers les terrasses du Korenmarkt on voit affluer les gens. » Il pourrait s’agir d’un vieux dicton local, mais cette phrase est à prendre au pied de la lettre : cette place piétonne récemment réaménagée attire les bons vivants. Qu’il s’agisse de visiteurs en quête de repos ou de Gantois venus papoter autour d’un café.

Grande bière, Petite Turquie

Le Korenmarkt se trouve en plein centre historique, autour de l’imposante Église Saint-Nicolas. Observez bien cette merveille architecturale de style gothique scaldien ! Longez ce bel édifice en traversant Klein Turkije, la ruelle des bars. Si l’on y déguste aujourd’hui des bières locales, on y organisait autrefois des ventes publiques à la suite de faillites. Son nom (qui signifie « Petite Turquie ») serait en réalité une déformation de l’expression ter keie gaan, qui signifie faire faillite, et non pas une référence au pays.

La Donkersteeg

De l’autre côté, le Korenmarkt débouche sur la Donkersteeg (« allée sombre »). Contrairement à ce que son nom indique, il s’agit d’une petite rue commerçante très animée. Bijoux, maroquinerie, mode et chocolat artisanal : elle fera le bonheur des fashionistas comme des fins gourmets. Entre deux emplettes, faites une pause café chez Mokabon. Ce désormais légendaire café gantois est la Mecque du moka !

Des trésors séculaires

Mais le Korenmarkt est bien plus qu’un endroit où manger, boire et faire du shopping. Si cette place a subi de nombreuses rénovations au fil des ans, l’histoire ancestrale de la ville de Gand y est encore bien présente. Il y a près de 1000 ans, on y vendait le grain amené par l’Escaut et la Lys. C’est ainsi que le Korenmarkt est devenu, au Moyen Âge, un véritable pôle d’activité économique. Par la suite, la place est également devenue le point de départ et d’arrivée des diligences. C’est pourquoi, au début du 20e siècle, un imposant bâtiment des postes fut érigé sur les fondements de ce qui, à la base, devait devenir le Théâtre royal Néerlandais. Ne faites surtout pas l’impasse sur ce petit bijou qui abrite aujourd’hui un centre commercial, un hôtel 4 étoiles et un bar à cocktails !

Et à partir de là ?

Pour un marathon shopping digne de ce nom, enfoncez-vous dans la Veldstraat, au sud de l’église Saint-Nicolas. Une des rues commerçantes les plus célèbres de Gand – et du Monopoly ! Traversez l’eau pour rejoindre les Graslei et Korenlei.

Au nord du Korenmarkt, en quelques enjambées, vous arriverez dans le quartier protégé du Patershol. Ses rues médiévales et pittoresques valent le détour !