En juin 2009, l’Unesco a décerné à Gand le titre de « Ville créative de musique », une distinction honorifique mais aussi la reconnaissance mondiale de l’influence de notre ville sur les tendances musicales. Hormis Gand, seules les villes de Bologne, de Séville et de Glasgow ont reçu cette précieuse distinction.

La musique est féconde dans le terreau culturel gantois, et ce dans toute sa diversité de styles, de genres et d’identités. Elle baigne de surcroît dans une tradition de collaboration et d’interaction entre les nombreux acteurs de la scène musicale gantoise. Cette vie musicale intense repose sur une assise singulièrement grande. La musique vibre dans le cœur des Gantois. Concerts et initiatives musicales en tous genres attirent tour à tour un très large public. 
 
La scène musicale gantoise est riche et diverse. Gand est une authentique ville de festivals, dont plusieurs sont de niveau international. À l’image des dix jours des Fêtes de Gand en juillet. Du prestigieux Festival de Flandre Gand, l’un des plus grands festivals de musique classique en Europe. Du Gent Jazz Festival, qui propose un incroyable répertoire de musiciens internationaux tout en laissant la place à une déferlante de jeunes talents. Mais aussi du Festival international du film de Gand, le seul au monde à faire la part belle à la musique de film. Et Gand accueille également le siège de l’European Festival Association et celui de l’association des festivals de musique en Flandre. 

Grâce à son passé riche et lointain, Gand a hérité d’un patrimoine architectural d’une exceptionnelle beauté. Une grande partie de celui-ci abrite aujourd’hui des établissements de musique gantois. Ainsi, le conservatoire est logé dans le complexe du ‘Grote Sikkel’ et de l’‘Achtersikkel’, une demeure patricienne du 15e siècle. Pièce maîtresse des infrastructures de concert gantoises, le Centre musical De Bijloke, qui fut l’hôpital municipal de Gand de 1228 à 1980, a été transformé en une magnifique salle de concert. Le Vlaamse Opera Gand, datant de la première moitié du 19e siècle, compte parmi les plus beaux opéras d’Europe. Le centre d’art d’avant-garde Vooruit est installé dans un bâtiment qui, au début du siècle dernier, servait de salle des fêtes au mouvement socialiste. Quant à la salle de concert éclectique du Handelsbeurs, elle date déjà de 1738. 
Avec le conservatoire, l’Opestudio, l’Orpheusinstituut et une foule de formations musicales pour tous les âges, Gand jouit d’une très bonne réputation en matière d’éducation musicale. 
La ville peut se targuer de posséder une scène pop et rock exceptionnellement riche et talentueuse, avec plus de 600 groupes pop et rock. Gand est le port d’attache, le cadre de travail ou la source d’inspiration de 2Many DJ’s, An Pierlé, Das Pop et Gabriel Rios, pour n’en citer que quelques-uns. 
Bref, la ville de Gand n’a pas volé sa place dans le Réseau des villes créatives de musique de l’Unesco. 

Titre de lancement

Lors du festival de musique gantois Odegand (Festival de Flandre), Gand a été officiellement sacrée ‘ville créative de musique’. Après Bologne (Italie), Séville (Espagne) et Glasgow (Ecosse), Gand est la quatrième ville à recevoir ce titre honorifique de l’UNESCO. 
Grâce à cette reconnaissance, Gand a rejoint le réseau mondial des villes créatives, dont la musique est l’une des sept catégories, aux côtés par exemple de la littérature et de la gastronomie. L’UNESCO a créé ce réseau fin 2004 dans le but de stimuler un développement social, économique et culturel durable. Les villes membres du réseau promeuvent leur paysage culturel remarquable, partagent leurs expériences mutuelles et créent de nouvelles opportunités en collaboration avec les autres membres. Le développement de partenariats entre acteurs privés et publics est également une caractéristique importante du réseau. 

La Ville de Gand s’est forgée une solide réputation de centre musical grâce à sa tradition riche et à son approche intégrée de la culture. La ville dispose d’une vaste infrastructure pour les activités créatives et les arts de la scène. En témoigne le nombre impressionnant de salles de concert, d’équipements scolaires et de centres de recherche. Une foule d’acteurs donnent forme à un paysage musical gantois vaste et diversifié. La ville accorde aussi beaucoup d’importance à l’apprentissage de la musique et aux activités de recherche pour de jeunes artistes, qui peuvent ainsi développer leur carrière musicale.