Si vous visitez Gand, mieux vaut prévoir un sac de plus. Car vous ne repartirez pas les mains vides. Les spécialités locales sont non seulement délicieuses, mais aussi nombreuses ! Échoppes de bonbons, chocolatiers, boucheries fines, baraques à genièvre… La tentation vous attend à chaque coin de rue ou presque. Et on vous parie une bière locale que les zakske neuzekes, ou cuberdons, ne survivront pas au trajet du retour !

Un en-cas irrésistible

Dans la Grande Boucherie, vous pouvez encore observer le séchage des jambons Ganda artisanaux. Un processus qui dure au moins dix mois ! Mais la saveur de ce célèbre produit du terroir mérite un peu de patience. Il se déguste sur une tranche de pain avec une part de fromage à la bière, un cornichon et quelques petits oignons. Quant à la moutarde : ne le dites à personne, mais elle vient de chez Tierenteyn. C’est grâce à ce condiment que Gand peut se targuer d’avoir la meilleure moutarde du pays !

Plaisirs sucrés

À Gand, les amateurs de douceurs ne sont pas en reste. Grâce à ses familles de chocolatiers, la ville produit des pralines et du chocolat connus jusqu’au Japon. Des pralines à la moutarde Tierenteyn ? Ça se trouve à Gand ! Sans oublier les cuberdons, ou neuzekes, ces petits cônes mauves et moelleux qui renferment un délicieux sirop. Et les boules de neige glacées et poudrées qui fondent dans la bouche. Ou encore les fameux mastellen – gâteaux typiques à la cannelle – dans lesquels on mord à pleines dents. MmmmGand est le paradis des gastronomes en tous genres.

Pour se rincer le gosier

Venons-en à présent aux choses sérieuses ! Les visiteurs les plus festifs se feront un plaisir de découvrir l’O’de Flander, le genièvre gantois servi dans un joli pichet. Quant aux amateurs de bière, ils découvriront la Gruut. Cette bière n’est pas brassée avec du houblon, mais avec du gruut, un mélange d’herbes datant du Moyen Âge. Les plus intrépides testeront quant à eux le RoomeR, un apéritif à base de fleurs. À votre santé !