Bon à savoir

Cette promenade animée vous fait découvrir les lieux les plus emblématiques de la vie nocturne gantoise. Ils n’ont pas tous survécu à l’épreuve du temps, mais si vous fermez les yeux un instant, vous pouvez encore entendre le rythme de la musique.

Expert en soirées

Depuis les Fêtes de Gand de 1995 lorsqu’il est entré par hasard dans le Red Tape Building, où se tenait alors la première édition des 10 Days of Techno, Ben Van Alboom est un passionné de la vie nocturne gantoise. D’abord en tant que visiteur, puis comme journaliste pour l’hebdomadaire Knack Focus, consacré au cinéma, à la musique et à la télévision. En 2007, Ben prend la relève du célèbre présentateur radio Jan Van Biesen en tant qu’animateur de l’émission Switch sur Studio Brussel, une radio belge de musique alternative, où il a contribué à la création de The Greatest Switch. Il a également cofondé la plateforme événementielle Red Bull Elektropedia, ainsi que les concepts Avenue L et Dirty Movies Dirty Dancing. Avec le photographe Wouter Van Vaerenbergh, il a aussi créé une série unique de portraits analogiques en noir et blanc d’artistes célèbres de musique électronique pour le projet Angels & Ghosts.

Walk a mile in my shoes

10 km - 15 500 pas

En toute honnêteté, lors de cette promenade, vous ne suivrez pas seulement mes pas, mais aussi ceux de centaines de milliers d'autres fêtards qui ont participé à la vie nocturne gantoise au cours des dernières décennies. Commençons par le Citadelpark, qui avait autrefois une forte réputation en matière de vie nocturne. À l’heure actuelle, la rue Overpoort conserve toujours cette réputation, même si elle a dû se séparer de sa boîte de nuit la plus légendaire, le Decadance.

Au cours du dernier quart de siècle, le Vooruit est devenu le paradis des fêtards, mais auparavant, c’était le quai voisin, le Kuiperskaai, qui attirait les amateurs de soirées. À l’époque, le Martino était l’un des lieux emblématiques du Kuiperskaai : un délicieux snack-bar sans chichis, aussi incontournable pour les fêtards gantois que Wilfried Martens l’était pour la politique belge.

Lorsque le Kuiperskaai a disparu (à l’endroit où se situait le légendaire club 55 se trouve actuellement le rayon crèmerie du Match), l’épicentre de la vie nocturne s’est déplacé vers les places Vlasmarkt et Oude Beestenmarkt, bien qu’il se soit aussi progressivement éloigné du centre avec l’apparition de boîtes de nuit historiques, telles que le Culture Club et le Kompass. N’oublions pas de mentionner d’autres lieux tout aussi notables tels que l’Eskimofabriek, la Chinastraat et le bateau-théâtre Theaterboot, où R&S Records et Kozzmozz ont déclenché la révolution techno. Mais précisons que ce navire a été amarré à de nombreux quais durant sa courte mais mémorable histoire.

Enfin, la promenade passe par quelques (anciens) disquaires notoires, tels que Music Man et Fried Chicken Records. Parce qu’une ville festive sans disquaires, c’est comme le Martino sans cheeseburgers avec un œuf sur le plat.

Put on those walking shoes

Walk Local

Premier rendez-vous avec notre ville ? Ici vous pouvez découvrir toutes les randonnées Walk Local qui révèlent un tas de joyaux cachés dans notre ville. Faciles à suivre et pleines de suggestions chouettes.
Découvrez ici toutes les randonnées Walk Local